Astuces

Que savoir sur le métier d’aide-soignant ?

Altruiste est le mot qui vous définit le plus, et l’univers médical ainsi que l’assistance aux autres vous as toujours passionné ? Dans ce cas, il serait peut-être temps de découvrir le métier d’aide-soignant qui pourrait être fait pour vous.

Aide-soignant : Définitions, missions, et rôles

Lorsqu’on parle de la profession d’aide-soignant, il s’agit d’un métier qui consiste à effectuer des soins d’hygiène pour le confort de personnes hospitalisées ou dépendantes par rapport à l’exécution des tâches quotidiennes. Sa mission principale est de permettre au malade de bien se sentir, d’être à son aise. En effet, afin de lui assurer ce confort, l’aide-soignant s’occupe du contrôle de l’alimentation ainsi que de la toilette du patient. Il s’occupe de faire un bilan continuel de l’évolution de l’état du patient à ses supérieurs infirmiers, et participe aux séances de rééducation de ceux qui en ont besoin. Cependant, l’aide-soignant n’est pas autorisé à prescrire des médicaments, encore moins à effectuer des soins médicaux.

Quelles sont les qualités indispensables au métier d’aide-soignant ?

Le métier d’aide-soignant n’est pas de tout repos, et pour la reconversion dans ce secteur, certaines aptitudes sont nécessaires. D’abord, le bon aide-soignant doit posséder une solidité physique, car il devra aider le patient malade à se déplacer et faire ses toilettes. Or, effectuer toutes ces tâches est relativement très épuisant. Ensuite, il doit posséder des nerfs d’aciers et une sérénité psychologique, car il est appelé à côtoyer la mort et la douleur. Il lui faudra donc s’accrocher pour être le soutien dont a besoin son patient.

Par ailleurs, l’aide-soignant doit comprendre ses malades et se faire persuasif auprès d’eux, afin de les amener à la pratiquer assidûment les activités qui sont indispensables pour leur santé. Ceci lui permettra de mieux les comprendre et appréhender leurs besoins. Le sens du travail d’équipe doit également être de mise, dans la mesure ou l’aide-soignant dans l’exercice de son travail, est forcément intégré à une équipe. En fin de compte, l’amour pour l’assistance à la personne d’autrui étant une qualité indispensable dans son travail il lui faut la posséder.

Quelle est la formation professionnelle requise pour le métier d’aide-soignant ?

Afin d’être autorisé à l’exercice de la fonction d’aide-soignant, il faudrait nécessairement obtenir le diplôme d’État d’aide-soignant. Ce dernier peut s’obtenir dès que le concerné a au moins 17 ans, et il s’acquiert seulement au bout de 1O mois de formation.

Quels sont les débouchés pour le métier d’aide-soignant ?

Qu’il soit question du service des urgences ou encore de celui de la gériatrie, l’aide-soignant peut être placé à n’importe quel poste. Toutefois, s’il a déjà travaillé dans un centre bénévole, il peut faire le tour des maisons pour soigner ses patients. Il faut noter que le personnel d’aide-soignant est d’autant plus demandé en raison de l’âge de la population.

Quel est le salaire d’un aide-soignant ?

En début de carrière, les aides-soignants sont payés à 1350 euros environ. Au fil des années et de la performance, le salaire peut passer à 1700 euros puis à 2200 euros en fin de compte.